La thérapie avec l’enfant

A partir des neurosciences cognitives, affectives et sociales et d'une approche systémique : des outils de thérapie brève et comportementale et des techniques de relaxation pour guider les enfants et les parents vers un soulagement des tensions et les accompagner vers un mieux être.

therapeute enfant ir

C’est quoi ?

Les difficultés psychologiques ne concernent pas que les adultes. La recrudescence des consultations pédopsychiatriques en sont la preuve. La surmédiatisation des troubles chez l’enfant (dépression, T.O.C., anxiété, hyperactivité) et le développement des méthodes pour les accompagner sont également un facteur amplifiant.

Une psychothérapie d’enfant est un travail thérapeutique qui permet à l’enfant de recouvrir un équilibre satisfaisant. Elle est assez rapide (de trois séances à quelques mois). L’accompagnement thérapeutique de l’enfant répond aux mêmes définitions et remplit les mêmes objectifs que l’accompagnement de l’adulte. À la différence que les enfants ne s’expriment pas par le langage de la même manière que les adultes.

 

Pour qui ?

Tous parents d’enfants de bas âge jusqu’à l’adolescence et qui rencontrent des difficultés peuvent être concernés. Il faut cependant distinguer les troubles du comportement à caractères non pathologiques et les pathologies avérées.

Dans la première catégorie, on rencontre les problèmes qui s’expliquent par une situation humaine et des relations interpersonnelles particulières. Ces troubles se manifestent par une agressivité majeure, une impulsivité extrême, une nervosité accrue, un refus de toute autorité, une incapacité à exprimer ses émotions. Les parents perdus dans leur mission éducative sont en nette augmentation.

Dans la deuxième dimension, on trouve la dépression, les psychoses infantiles qui vont de l’autisme aux troubles envahissants du développement, les troubles anxieux dont les TOC font partie, l’hyperactivité, les crises d’angoisse, la phobie sociale. On ne peut pas dire qu’il y a une augmentation de cas de dépressions infantiles, mais comme ils sont mieux repérés aujourd’hui, on peut enfin les soigner.

 

Quand consulter ?

Tout d’abord lorsque leur enfant présente des symptômes qui interfèrent très clairement avec leur développement et leur vie quotidienne. Par exemple, lorsque l’enfant se met à s’isoler, qu’il perd ses amis, que ses résultats scolaires sont en chute libre, que ses camarades sont violents avec lui, qu’il dort mal, qu’il maigrit fortement, qu’il fait pipi au lit…

Mais les symptômes peuvent également avoir des conséquences moins flagrantes et pour autant nécessiter la plus grande vigilance. Quand par exemple, celui-ci perd son entrain, sa bonne humeur, qu’il développe des peurs récurrentes, des anxiétés même légères, affiche une timidité incohérente ou un manque de confiance en lui inhabituel. Ou en lien avec son éducation et sa relation avec les adultes : il n’écoute pas, il ment constamment, ne respecte pas la moindre limite exprimée, défie toute autorité rencontrée.

L’enfant souhaite souvent être entendu par un adulte distinct des parents. Notamment lors d’évènements marquants tels que la séparation ou divorce, un deuil, un déménagement, ou l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille.

 

Comment ça se passe ?

L’accompagnement est constitué d’entretiens avec les parents et l’enfant, ainsi qu’un suivi de l’enfant seul. Pour accompagner un enfant en thérapie lors de difficultés relationnelles ou comportementales, le thérapeute utilisera, en plus des entretiens en face à face de courte durée, des techniques non verbales qui permettent à l’enfant d’exprimer « indirectement » ses émotions et son vécu ( dessins, jeux , pâte à modeler…).

Il pourra aussi proposer à l’enfant des jeux de rôle afin de mettre en scène les personnes qui participent à son problème (ex : constellations familiales, mimes). La relaxation est aussi un outil très utile pour traiter l’anxiété, les problèmes de stress et les difficultés d’ordre émotionnel dans les thérapies pour enfants. L’application de la Théorie de l’Attachement et de la Théorie Polyvagale composant la thérapie Intelligence Relationnelle (IR) permet un affinement de l’accompagnement.

Pour un meilleur ciblage des troubles en question, l’accompagnement de l’enfant se fera par une approche systémique impliquant les parents et éventuellement d’autre membres de la structure familiale.

 

Est-ce efficace ?

La thérapie autour de la parentalité et de l’enfant ne vise pas à modeler des parents “sans faille” et des enfants “parfaits”. Elle vise surtout à construire des relations harmonisées et un climat de confiance et d’équilibre pour chacun. La tendance actuelle est de critiquer le recours systématique à la thérapie à la moindre difficulté chez l’enfant. Pourtant si la thérapie est pas rarement nécessaire, l’inquiétude du parent est toujours légitime et la difficulté de l’enfant bien réelle.

Une première consultation n’implique pas forcément de repartir avec un projet thérapeutique colossal pour son enfant, mais elle permet en revanche de cerner où se situe exactement le problème dans la situation et ainsi, parfois en quelques entretiens, de débloquer la situation et de trouver d’autres solutions d’accompagnement plus appropriées pour la suite.

Et si la situation nécessite un travail plus approfondi, alors il sera indispensable, pour assurer son efficacité, de vérifier d’une part que l’enfant est  volontaire et d’autre part que les parents soient également engagés dans la thérapie individuelle de leur côté : trop d’enfants finissent trop “hâtivement” en thérapie parce que l’angoisse et l’anxiété parentales n’ont pas été complètement élucidées.

therapeute ir

Rediffusion de la conférence de François Le Doze sur la sécurité relationnelle.

Dans le cadre du Congrès de la Douance “Regards pluriels sur le Haut Potentiel”, a eu lieu la Conférence du …

jonas-verstuyft-thera-compagnant-roudy-lemaire-intelligence-relationnelle-therapeute-ir-tpv-somatic-experiencing

Psychothérapie & sciences : évitons les amalgames.

Sur ce site, je parle beaucoup des nouvelles approches psychothérapeutiques qui se basent sur des principes scientifiques …

therapeute ir françoise le doze theorie polyvagale physiologie neurobiologie

La thérapie en Intelligence Relationnelle : comment est-elle née ?

Cette nouvelle approche thérapeutique est issue d’une expérience personnelle qui a amené le neurologue François Le …